L'Asie·Le Japon·Tokyo

Je suis partie à…Tokyo – la visite d’Odaiba

Odaiba est de loin mon endroit préféré de Tokyo. Il s’agit d’une île artificielle où l’anglais et moi avons passé une journée ainsi que deux soirées (car j’ai lourdement insisté, hihihi). Pourquoi tant d’engouement pour un bout de terre sur l’eau? Vous allez vite comprendre…

20150623_070440

Odaiba est accessible par un métro qui passe au dessus de la mer. Déjà là, rien que l’arrivée sur cette île artificielle donne le sourire aux lèvres. La vue du métro est vraiment magnifique!

Nous sommes descendus à une station tout près de la plage (oui, il y a une plage à Tokyo) et nous avons pu voir la célèbre version japonaise de la statue de la liberté.

20150623_033642

L’île est majoritairement remplie par des centres commerciaux et buildings tous plus géniaux les uns que les autres. Les magasins sont vraiment sympa, notamment le magasin spécialisé pour les studios ghiblis ainsi que village vanguard qui propose beaucoup de livre, vêtements, ustensile de cuisine… en rapport avec la pop culture. Mon bâtiment préféré est le centre commercial qui reconstitue l’atmosphère d’une ville italienne de nuit.

20150623_082811

20150623_073718

IMG_2961

Les centres commerciaux étaient aussi remplis de bons restaurants. Petite pause déjeuner à moins de 10€ le plateau. Je vous ai déjà dit que la nourriture est succulente et bon marché au Japon?

odaiba meal

La meilleure partie de la journée fut la visite d’un Onsen. Mais pas n’importe lequel: en plus de la partie « spa », cet onsen avait la particularité d’avoir une grande salle commune reconstituant une ville japonaise traditionnelle de nuit. J’ai passé un super moment. C’est donc tout naturellement que nous y sommes retournés une seconde fois à la veille de notre retour au bercail.

20150623_112218

L’entrée est beaucoup plus chère que pour un sento (bain public japonais) mais vaut carrément le coup. A notre arrivée, après avoir déposé nos chaussures dans un casier et reçu un bracelet électronique, on nous propose de choisir notre propre Yukata et Obi puis on est allé se changer dans l’espace prévu à cet effet (espace comprenant sèche-cheveux, crèmes pour les mains/pieds/corps, soin pour les cheveux, brosses, peignes…bref, tout le nécessaire de « Barbie se fait une soirée cocooning »). 

via http://www.flickrwire.com/

via http://www.tokyo-odaiba.net/

L’espace bain/spa est gigantesque et tellement confortable. Avant de se baigner, il est important de se laver dans des petites douches où l’on s’assoit. Soin pour le corps et cheveux sont fournis. J’ai adoré prendre le temps de me laver pour le plaisir, une chose que l’on ne fait que très rarement en occident.

Une fois toute propre, vous voilà prêt à savourer les bains chauds, les bains froids, la partie sauna, la partie hammam et les bains extérieurs.

Il faut savoir qu’au Japon, les maillots de bain ne sont pas admis dans les bains publics. La nudité est donc incontournable. Je vous avouerais que je suis assez pudique et j’ai été assez gênée au début. Puis, on s’aperçoit que les japonais ont un rapport à la nudité très loin des connotations sexuelles que l’on a en occident. Je ne me suis jamais sentie observée, épiée ou même jugée dans les bains publics. De même, la vue de ces japonaises nues ne m’a pas plus gênée que ça. Je dirais même que voir des madames tout-le-monde dénudées, bien loin de celles que je vois tous les jours dans les magazines (vous savez, ces nanas qui nous font complexer, toutes photoshopées pour paraître telle des déesses),  m’a réconciliée avec mon corps: nous sommes toutes pareilles! J’ai un petit bidoune? Des cuisses bien en chair? Ha mais attendez: tout le monde a ça dans la vraie vie! Haaaa! Révélation!

De même, être nue a quelque chose d’épanouissant voire de relaxant. Mon meilleur moment a été dans les bains extérieurs où j’ai pu apprécier la pluie tomber sur mon corps. Je n’avais encore jamais vécu un tel moment et ressenti de telles sensations. Le moment dans les bains m’a totalement reconnectée à mon corps.

Bon ok, j’arrête là le sujet de la nudité, on va me trouver un peu bizarre sinon.

via http://japan.tourismsee.com/view/oedo-onsen-monogatari-tokyo

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

3 commentaires sur “Je suis partie à…Tokyo – la visite d’Odaiba

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s