Expatriation

C’est quand qu’on va où?

Comme je l’avais annoncé, l’anglais et moi avons pour projet de partir explorer le monde l’année prochaine. Après avoir bataillé concernant l’itinéraire, nous avons maintenant une meilleure idée de où nous voulons nous rendre, comment et pourquoi faire.

Notre voyage ne se résumera pas à bronzette/instagram. Nous n’avons pas les moyens de partir, sac au dos, juste pour jouer aux touristes. Nous avons décidé donc de rester plusieurs mois dans différents pays, d’y trouver un petit job et d’y vivre tout en découvrant la culture et le mode de vie local.

carte

Alors, grossomodo, on irait d’abord en Allemagne, puis au Japon, en Australie, en Amérique et au Canada.

Je vous entends déjà « Waou! Quel tour du monde! Se limiter aux « gros » pays, bonjour l’originalité ». Pas de panique, cet itinéraire est général. Rien ne nous empêche de visiter les pays autour ! Par exemple, j’aimerais beaucoup visiter la Pologne et l’Autriche lorsque nous serons en Allemagne. De même, l’Indonésie et la Thaïlande me brancherait pas mal aussi entre le Japon et l’Australie.

On doit se poser le weekend prochain (si on s’y tient) pour décider des différentes opportunités d’emplois qu’il y a dans chaque pays d’accueil.

Je suis aussi en train de planifier le budget dont on aura besoin avant de partir. Bref, beaucoup de blabla aujourd’hui, peu d’infos mais je suis autant dans le flou que vous.

Si vous avez des conseils au sujet des tours du monde, laissez-moi un commentaire 🙂 ça nous aidera beaucoup

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

9 commentaires sur “C’est quand qu’on va où?

    1. Oui, on pensait faire du crowfunding et trouver des sponsors aussi. L’anglais a aussi l’idée de lancer un blog/une chaine youtube. On aimerait aussi trouver une thématique pour notre voyage, lui donner un sens. J’aimerais découvrir comment l’enseignement se déroule a l’étranger ; l’anglais, lui, aimerait faire son aventure pokémon avec la nouvelle appli…

      J'aime

  1. Perso je trouve cet itinéraire très sympa car très diversifié : passer de l’Europe à l’Australie, en passant par le Japon et l’Asie du Sud Est, ca va être cool!
    Petite question d’ordre pratique : est ce que vous allez prendre un billet d’avion « tour du monde »? je te demande car il y a de fortes chances que je m’en achète un très prochainement mais je n’ai pas encore commencé à chercher des infos…

    J'aime

    1. j’y avais pensé mais le probleme est que pour notre itinéraire c’était un coup d’environ 4 000 livres et que mon anglais ne les a pas. Et puis, avec un billet tour du monde, les dates de départ sont fixées a l’avance ce qui ne l’enchentait pas non plus. D’ou notre envie de bouger de pays/travailler/payer le prochain avion.

      J'aime

  2. Si tu as des questions sur l’enseignement au Canada ou en Australie, n’hésite pas ! Vous allez demander le PVT ? au Japon aussi ? quant à l’Amérique, vous comptez utiliser juste les trois mois de l’ESTA ou plus ? j’ai plein de questions 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. On ne sait pas trop encore ^^ On ne sait pas combien de temps on compte rester dans chaque pays. L’idée est de partir un an mais si on se sent bien ou si on a une opportunité pourquoi précipiter le départ?

      Pour l’Amérique, ça reste un grand point d’interrogation car pour trouver du taff là bas, je sens que ça risque d’être galère. De même niveau visa, je ne sais pas trop lequel demander. J’aimerais dans l’idéal enseigner dans les pays où l’on va se rendre, mais je sais qu’au Canada par exemple il faut un diplôme spécifique.

      J'aime

      1. C’est surtout pas légal de travailler aux US en visa tourisme, avec de gros risques d’interdiction de territoire etc… il y a des visas touristes de six mois qui se demandent à l’Ambassade mais je suppose qu’il faut une preuve de fonds et un billet d’avion retour (sortir pour aller au Canada ou au Mexique ne compte pas). Pour le Canada, en effet tu ne pourras pas enseigner dans les écoles locales mais avec ton PGCE tu devrais trouver des cours particuliers sans problème, ou un poste d’assistante en école francophone. Mais pour travailler c’est pareil, il faut un visa de travail (être sponsorisée par une entreprise) ou un PVT (tu sais les 8000 visas qui partent en 1,30 mn ?)… de toutes façons cette interdiction de travailler en visa tourisme s’applique également en Australie (et je crois que le woofing est pas légal non plus en visa touriste) – le plus logique pour vous faire des sous serait de prendre un PVT Australie je pense, c’est le visa de travail le plus facile à avoir. Pour le Japon, il est compliqué à obtenir.

        J'aime

      2. C’est ça le problème en fait, c’est que pour bosser il faut un visa et les visas, il faut se lever de bonne heure et prier beaucoup pour en avoir un. L’Australie semble le plus jouable. Après, rien ne nous empêche de faire du volontariat en échange du gîte et du couvert au Japon et en Amérique.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s