Kyoto·L'Asie·Le Japon

Semaine du 15 au 21 novembre

P1090454.JPGHello les gens! Septième semaine au Japon qui vient de s’écouler. Il se passe toujours autant de choses, les journées sont bien remplies et je découvre un peu plus chaque jour mon nouveau pays d’accueil. Voyons voir ce que j’ai fait ces derniers jours…

(Pour la petite info, le joli chat à gauche est la petite Chizu ^^ je l’adore! Chizu is pleazu all the time!)

1431767628-woohoo.gifLe doudou et moi avons trouvé un super supermarché pas cher, mais alors vraiment pas cher: gyomu super. Alors ce magasin c’est un peu devenu notre « aldi ». C’est en fait un magasin pour les restaurateurs (du style métro ou cosco) sauf que là, pas besoin d’avoir une carte d’adhérent ou autre, c’est open à tous! On a pu faire un plein de courses pour la moitié du prix habituel. (26yen la boite de tofu, 26yen les nouilles pré-cuites, 120yen la plaque de chocolat, 293 yen pour 4 pommes…ça laisse rêveur hein?).

200-1Mardi, première journée dans une école japonaise. J’ai commencé par la Kindergarden qui a des élèves allant de 3 ans à 6 ans (équivalent de l’école maternelle en France). A l’école, on se balade en pantoufles, on range quand on a fini de jouer, on se lave les mains et on lave sa tasse à thé tout seul, on aide le professeur à bouger les tables et chaises, on n’a pas de cahiers/livres de cours, on fait surtout des activités manuelles, du chant, du sport…Les élèves ne sont pas cloués à leurs chaises, ils sont libres de leurs mouvements et de leurs envies de parler la majorité du temps, mais quand le professeur a décidé qu’il est temps d’écouter, ils se taisent tous. Je n’ai pas assisté à une seule dispute ou une seule engueulade prof/élève. On mange tous ensemble dans la classe, on remercie d’avoir un repas avant de manger, on mange avec son professeur, on apporte son propre repas et on le range seul quand on a fini, on mange proprement sans en mettre partout sur la table. Si un élève tombe et se met à pleurer, c’est en mode « silencieux ». Je n’ai jamais vu ça en France.

Après cette journée à l’école bien remplie, nous avons décidé de nous accorder un peu de « me time ». Je suis donc enfin retournée dans un bain public japonais. On en a un juste au bout de la rue, ce qui est super pratique (et seulement à 430yen l’entrée)

Mercredi, c’était journée off et nous l’avons passée à Arashiyama. Cette petite ville se trouve à seulement 10 minutes en métro de chez nous. Je recommande vivement cet endroit, c’est vraiment tout mignon, loin de l’agitation de Kyoto. La ville est remplie de temples à visiter. Nous n’avons fait du le temple Tenryu-ji, le plus célèbre, où l’on a pu explorer une super bâtisse en chaussettes et admirer un jardin à couper le souffle (comptez 800 yen pour l’entrée). Le seul bémol est que la plupart des magasins et restaurants restent assez chers je trouve (ils profitent de l’aspect touristique de la ville) mais il y a moyen de trouver des commerces abordables quand on ouvre l’œil.

Jeudi, journée à la maison au chaud car je suis malade. Je ne comprends pas comment j’ai fait car je porte toujours un foulard autour du coup! Résultat des courses: clouée au lit à boire des litres d’eau chaude avec du miel et du citron. Moi qui voulais faire mon henné ce jour-là, c’est raté!

kid-wiping-face-on-glass-doorVendredi, première journée à la nursery avec des enfants de 1 à 5 ans. Je suis assignée à la classe des 1/2 ans, vous savez, cette classe avec des enfants qui ont la morve au nez h24, qui toussent à plein poumon sans mettre la main devant la bouche et dont les mains toujours visqueuses atterrissement souvent sur ton pull. Pour ceux qui me connaissent et qui savent que j’ai un grand dégoût pour les microbes, vous devez bien penser que je me suis a-mu-sée ce jour-là! Mis à part les mouquilles bien vertes et épaisses, les enfants sont tout choupinous. Je me suis sentie beaucoup plus utiles qu’à la kinder car les enfants ne sont bien entendus pas encore autonomes. Du coup, une paire de mains en plus, ça fait plaisir. Il y avait 4 assistantes et une prof pour 20 élèves, autant dire que ça allait, on était large!

wx19kSamedi: aux alentours de 11h, j’ai ressenti d’assez fortes secousses autour de moi. J’étais installée dans la chambre à bosser sur l’ordi. J’ai d’abord cru qu’un chat s’était échappé de la pièce voisine et faisait la fête sous le lit. Puis j’ai vite compris que je vivais mon premier tremblement de terre. La chambre n’a pas d’objets aux murs donc je n’ai rien eu et même les bibliothèques n’ont pas bougé. Magnitude 3, ça passe mais ça fait bizarre. L’après-midi, nous avons pris un cours de calligraphie avec une association pour les habitants internationaux de Kyoto. C’était vraiment sympa. Nous étions quatre pour deux professeurs japonais qui ont pris le temps de nous apprendre et nous montrer l’art de la calligraphie (qui est plus compliqué qu’il n’y parait). calligraphie

Dimanche, après une matinée à bosser sur la construction du refuge pour chat dans le centre de Kyoto, je capitule, rentre chez moi et m’effondre sur le lit. Je suis KO. Mes anticorps sont en grève. Un dimanche peu palpitant somme toute. Je me repose et repars en exploration. Je vous tiens au jus les gens 🙂

 

Publicités

13 commentaires sur “Semaine du 15 au 21 novembre

      1. Et puis, ce n’est pas que moi qui pense cela: tous les volontaires qui ont aidé à l’école, français comme étrangers, sont tous d’accord: le système éducatif japonais, c’est vraiment un autre monde. Je vais essayer de trouver des reportages là–dessus si je peux 🙂

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s