Blablatoscope

25 choses que j’ai faites en 2017

2017, l’année de mes 25 ans. Du coup, je me suis triturée le crâne pour trouver vingt-cinq choses sympa que j’ai réalisées durant cette année. Plutôt que de voir les choses de ma « to-do » list que je n’ai pas cochées, je vais me concentrer sur le positif et donc sur les choses accomplies. Je vous invite à faire de même, cela fait un bien fou!

  1. J’ai vécu 8 mois au Japon.
  2. J’ai fait une randonnée à vélo de 41 km.randonnée à vélo de 41 km.
  3. J’ai boosté mon japonais en faisant un stage intensif notamment.
  4. J’ai appris à mettre un Yukata toute seule.
  5. J’ai appris à nouer un Furoshiki.
  6. J’ai gagné une bourse d’études en Allemagne.
  7. J’ai été voté par conviction (enfin!) et avec l’envie de changer le monde.
  8. J’ai roulé à gauche avec ma titine en Angleterre.
  9. J’ai visité Disney Tokyo.
  10. J’ai participé à la Japan Hyper en tant que Presse.
  11. J’ai déterré des patates dans un champs.
  12. Je me suis remise au dessin.(d’ailleurs j’en poste souvent sur mon instagram)
  13. J’ai participé au Pic Nic Zéro Déchet
  14. J’ai animé un atelier de yoga/relaxation.
  15. D’ailleurs, je pratique moi-même ces activités très régulièrement.
  16. Je suis allée au Pays-Bas.
  17. J’ai trouvé un appartement avec mon anglais.
  18. J’ai repris des cours de Pole Dance.
  19. Je me suis remise aux fourneaux.
  20. J’ai fait du landart.
  21. J’ai participé à un troc de vêtements.
  22. J’ai ouvert une chaîne youtube avec ma cousine.
  23. J’ai refait un shooting photo avec ma cousine et mon amie Jennifer
  24. J’ai lu beaucoup plus de lire cette année que les 7 dernières années réunies.
  25. J’ai adopté un animal.

Et vous? Quel est votre bilan?

Publicités
Blablatoscope

Mes must-have pour se cocooner en automne

Petite liste très personnelle des choses à faire et à re-faire durant cet automne pour garder le moral et profiter de cette magnifique saison.

  • Du yoga

Car le yoga, c’est juste la vie! Pas besoin d’être super souple ou sportif, il suffit d’aller à votre rythme et d’en faire un petit peu le matin et le soir pour vous lover dans un cocon de bien-être. Il existe pleins de sites et de vidéos youtubes gratuits pour vous y mettre: vous n’avez pas d’excuse!

  • Des ballades en forêts/dans les parcs

Sortons les bottes en caoutchouc et allons au contact de la nature! C’est l’occasion de commencer un herbier ou de prendre de jolies photos de tes ballades. Si tu n’as pas envie de te balader sans but, pense à l’application Geocaching!

  • Des huiles essentielles pour garder le moral

Mes préférées sont la ravintsara et le palmarosa que j’applique sur mon plexus solaire pour stimuler mon système nerveux.

  • Des savons parfumés

Mon préféré du moment est Oh Soleil de la Savonnerie du Nouveau Monde qui est juste un véritable rayon de soleil sur ma peau quand je me lave.

  • Des chaussettes bien douillettes

    Car il est impossible de s’endormir quand on a les pieds froids! On peut ajouter un petit plaid bien chaud, une bouillote et un gros chat pour sublimer le tout.

  • Une Maxi écharpe

Que vous pouvez mettre autour de votre cou et qui ne laissera seulement vos yeux dépasser ou mettre sur vos épaules pour vous envelopper tel un petit burrito. J’ai la même maxi écharpe depuis des années (que j’ai piqué à ma mère, ahem) et en ce moment je mets celle que j’ai piqué à la mère de mon copain (double ahem).

  • Un tour de tête

Que je mets sur mes oreilles car pourquoi pas? Quand il ne fait pas encore trop froid, sortir avec juste un gros pull, une écharpe, des bottes et son tour de tête pour protéger ses oreilles, c’est juste un délice!

  • Boire des litres d’infusions maison

Ayant passé les quatre dernières années en Angleterre, je raffole de thé bien entendu. Cet automne, j’ai envie de faire mes propres infusions avec mes propres herbes/fruits. Je commence déjà à tester quelques mélanges dont menthe/pêche, thym/miel et citron/miel.

  • La Luminothérapie

Je souffre tous les ans d’une petite dépression hivernale à cause du manque d’ensoleillement. J’ai pu constater qu’au Japon, après un hiver vraiment doux et ensoleillé, je n’avais pas eu autant de symptômes qu’en Europe. J’aimerais donc m’acheter une lampe luminothérapie pour contre-carrer cette foutue baisse de vitamine/magnésium dans mon cerveau et passer un automne/hiver tout doux.

  • Des bougies

Car en plus de vous prendre pour une instagram girl, les bougies donneront à votre chez-vous une petite ambiance relaxante. Si vous avez peur de foutre le feu, une petite guirlande électrique fait tout aussi bien l’affaire.

 

Et vous? Comment vous faites-vous du bien en automne?

Blablatoscope

Pourquoi je fais la morte depuis un mois

Il est temps que je vous parle entre quatre yeux. Je vous dois quelques explications. J’ai longtemps hésité: devais-je vous rendre des comptes? Je fais ce que je veux après tout, c’est mon blog. Mais je pense qu’un peu de franchise envers moi-même quand j’écris ne me ferait pas de mal.

La rançon du succès

Mon blog a vraiment pris une belle envolée depuis un an. Je sais bien que je ne suis pas LA blogueuse de l’année, mais il faut avouer qu’être lue par plusieurs centaines de gens, ça fait plaisir. Au départ, j’écrivais pour moi mais je me suis bien rendu compte que, pour être lu, il y a des petites règles à respecter. J’ai donc voulu jouer à ce petit jeu, pour vous plaire. J’ai refait plusieurs fois le thème du blog, j’ai repris plusieurs articles un par un, changez les photos d’en-tête, mis des titres plus accrocheurs pour attiser votre curiosité, organisé ma pensée par paragraphes… bref, je me suis vraiment pris au jeu de blogueuse. Je dois avouer que cela me lasse. Pas le fait de trouver une jolie photo ou un titre sympa, mais le fait d’écrire pour vous plaire. Je ne me demande plus « Que veux-tu écrire? » mais plutôt « Qu’est-ce que je peux écrire? », « Qu’est-ce qui rentrerait dans le thème du blog? », « Comment faire voyager les gens? ».  J’ai la sensation que je m’auto-censure et n’ose pas dire certaines choses et la désagréable impression de ne devenir qu’un blog voyage de plus, comme il y en a des milliers d’autres sur la toile… et je n’ai pas envie de cela.

Le truc qui me l’a fait réaliser est mon dernier voyage en Allemagne qui ne s’est pas passé comme prévu. Je vous avouerai sincèrement que je n’ai pas su quoi faire: inventer une excuse qui « passerait » pour rester neutre mais ne pas être honnête? Ou avouer mes faiblesses, mes envies et montrer l’image d’une fille qui a raté un beau projet? Dans le fond, qu’avais-je envie de vous dire? A vrai dire, je ne sais pas…

Une envie d’évoluer

Je pense que j’aimerais te parler de pleins de choses: pourquoi c’est important et dur de demander pardon; pourquoi je pense que rabaisser quelqu’un sous couvert de l’humour n’est pas sain;  comment faire du yoga quand on n’y connaît rien; comment parler de la langue des signes; pourquoi j’adore la méthode montessori ; comment on récupère l’eau à la maison ; les tenues que je mets tous les jours car je n’achète rien de neuf ;  te parler de la CNV; comment ne pas se faire avoir en service civique... Rien à voir avec le thème de départ du blog. Du coup, je ne me sens pas légitime d’en parler.

Je ne me suis jamais sentie légitime de parler de mon expérience de manière générale. Une discussion au PicNic Zéro déchet de Roubaix a commencé à m’ouvrir les yeux: je suis légitime de parler de quelque chose dès lors que je l’ai expérimenté et que je suis ouvert aux expériences différentes des autres. (Merci Laëtitia <3).  Du coup Travelling Petit Pain a  de plus en plus envie d’évoluer et de partager un peu plus et de manière authentique ses expériences de vie et ce qui l’intéresse en dehors des voyages. J’hésite à continuer mon racontage de vie ici ou le faire ailleurs, de manière anonyme et plus sincère (sur une plateforme qui ne me limite pas en termes d’espace). 

Voilà ce qui se passe dans ma tête depuis juillet. Je vous souhaite une belle rentrée à tous. 🙂

Blablatoscope·Expatriation

Le retour en Europe

expatriation retour choc des cultures Japon Angleterre France

Bientôt un mois que je suis revenue en Europe après 8 mois d’expatriation à l’autre bout de la planète.

J’avoue que l’article de Cup of English Tea m’a rappelé que ça serait chouette de raconter comment j’ai vécu mon retour en France. Pour moi me souvenir puis aussi pour partager cela. Peut-être que toi aussi, qui me lis, tu es revenu dans ton pays natal après une période à l’étranger et que ces lignes te parleront…

Retour à la vie française

expatriation retour choc des cultures Japon Angleterre France

Le retour s’est beaucoup mieux passé que ce que je pensais. Déjà, en douze heures d’avion, on a le temps de se faire à l’idée que c’est fini, on rentre. Puis, il faut dire que la transition fut assez rapide et brutale: arrivée à l’aéroport de Charles de Gaule, passage obligé au « pipi room », retour de la propreté légendaire des lieux publics en France, les gens qui crient dans les toilettes afin de pouvoir continuer à communiquer avec leurs amis qui se lavent les mains, d’autres personnes qui se plaignent, les douaniers qui font une tête de six pieds de long… haaaa! Douce France!

Bon, je noircis le tableau. Il n’y a pas que des inconvénients à être revenue en France: je suis actuellement chez maman et on ne va pas se le cacher, après 8 mois à vivre de ses économies, financièrement, ça fait du bien (je vous ai dit aussi que ma mère adore cuisiner? En ce moment elle fait des cookies tous les jours!) ; j’ai à nouveau une voiture et ne plus être piétonne élargit vos champs de possibilités ; je peux enfin manger varié, sain et végétarien sans que cela me coûte un bras (je rappelle que trois pommes au Japon coûtent 5€) ; je peux revoir mes amis et ma famille quand je veux (même si, je dois avouer que je n’ose pas décrocher le téléphone et demander de passer…) ;  je vis enfin à la campagne…

J’ai néanmoins toujours quelques petits tics qui me restent du Japon: je suis beaucoup plus zen, je râle moins, je continue de faire une petite révérence quand je remercie, je continue le yoga, je me lève tôt…mais ça commence malheureusement à disparaître petit à petit. On reprend vite ses petites manies françaises.  Je me suis même surprise à ne plus savoir comment me présenter en japonais: il faut vraiment que je révise mon japonais. 

Et retour en Angleterre!

expatriation retour choc des cultures Japon Angleterre France

J’ai fait une brève petite escale à Londres pour aller voir la famille de mon anglais. Nous avons visité quelques parcs magnifiques dont  Richmond Park et Kew Garden. Cela m’a rappelé les espaces verts du Japon, ces petites échappées dans la nature qui manquent cruellement en France.

J’ai aussi pris le ferry avec ma voiture et me suis lancée sur les routes anglaises à gauche! Cela fait extrêmement bizarre au départ mais on prend vite le pli. Les ronds points tant décriés par les gens ne sont pas le pire selon moi. Je suis vraiment fière de moi et ça me rassure pour plus tard car oui, je veux vivre en Angleterre. Je sais que ma vie m’attend là-bas entre cricket, pubs et pluie.

La suite du programme?

expatriation retour choc des cultures Japon Angleterre France

Si je sais que ma vie est en Angleterre, pourquoi revenir en France? Et bien… j’ai une opportunité professionnelle qui m’intéresse beaucoup, un projet qui me touche, dans lequel je voudrais m’investir, qui me permettrait d’avoir plus de cordes à mon arc sans à débourser 10 000€ de formation. De même, je pensais depuis quelques temps à me poser quelques temps en France, ne serait-ce pour que mon anglais apprenne un peu mieux le français. Du coup, je suis partie pour être en France jusque minimum juin 2018.

Entre temps, je compte bien continuer à voyager! Il y a tout d’abord mon voyage en Allemagne avec SprachCaffee qui se profile en août ; l’anglais et moi aimerions partir dans un pays Scandinave (pourquoi pas la Suède?) ; j’aimerais faire un petit voyage mère/fille pour fêter le demi-siècle de ma madré (Espagne? Portugal?); mon meilleur ami a lui aussi envie de m’accompagner sur les routes d’Europe. On s’est fixé l’objectif ambitieux un mois/un pays…

Niveau développement personnel, j’ai déjà repéré une école de langue où je pourrais continuer à apprendre le japonais dès septembre ainsi que des cours de yoga. Je dois aussi faire l’acquisition d’un vélo afin de maintenir le niveau que j’ai pu acquérir au Japon.

Où serez-vous l’an prochain? En France ou ailleurs? 🙂

Blablatoscope

Wish list 2017

Le Japon est le paradis terrestre pour les geeks, otaku et personnes qui raffolent de gadgets avant-gardistes. Je ne nie pas que j’ai trouvé mon bonheur au Japon: tawashi, éponge en coco, haori, yukata… Cependant, il y a des choses que je ne trouve pas ici et qui me font de l’oeil depuis pas mal de temps. Résisterai-je à la tentation une fois revenue en Europe? Mystère!

 

Petite liste de cadeau à s’offrir…

*Une gourde Qwetch

gourde qwetch zéro déchet

J’essaie d’être zéro déchet et l’une de mes premières résolutions a été d’arrêter les bouteilles en plastique. Seulement, ma gourde achetée au Japon commence à rendre l’âme et il me faut donc trouver un successeur.

Gourde Qwetch 500ml – 24€ 

 

*Un abonnement au magazine Flow  ou au magazine open mind

FLOW WISH LIST
source

Ce magazine vous remplit de bien-être à chaque page que vous tournez. Je l’ai découvert par hasard il y a un an lors d’un de mes retours en France. Malheureusement, il n’existe pas en Angleterre… J’aimerais me le faire livrer quand j’aurai une adresse fixe.

52€ pour 8 numéros par an pour flow

28€ pour 6 numéros par an pour open-mind

*Un abonnement à Mediapart

mediapart WISH LIST
source

Je n’ai jamais été une grande lectrice et j’ai délaissé l’actualité pendant un bon moment. C’est seulement depuis mon expatriation en Angleterre que je me suis mise à lire la presse en ligne. Mon petit préféré était le monde, puis je me suis mise à France inter…Récemment, je me suis rendue compte que la presse n’est pas aussi neutre que je voulais le croire et qu’on essaie de nous influencer à travers ce qu’on lit. J’ai alors découvert mediapart, un journal indépendant, pas financé par des banquiers, milliardaires ou je ne sais quoi. J’aimerais beaucoup accéder au contenu intégral de leurs articles pour me tenir informé de l’actualité.

5€ par mois pour les petits revenus.

*Une lampe de luminothérapieWISH LIST

Chaque année, je me tape une déprime hivernale à cause du manque d’ensoleillement. Cette déprime pouvait bien traîner en longueur lorsque je me trouvais dans le nord de l’Angleterre, connue pour sa météo de merde. Au Japon, je n’ai pas eu ce problème: le soleil se lève à 7h et se couche vers 17h tous les jours ce qui a pas mal joué sur mon moral.

Je n’ai plus envie de subir de déprime et compte bien m’acheter une lampe de luminothérapie pour l’hiver 2017. Elles coûter assez cher dans le commerce (comptez une petite centaine d’Euros) mais je pense plutôt en prendre une d’occasion en cherchant un peu sur leboncoin.

WISH LIST*Un tapis de yoga

Je me suis mise au yoga afin de me détendre avant de faire dodo et de commencer la journée du bon pied en me levant. J’aimerais continuer l’expérience en France et donc investir (un chouilla) dans un tapis de yoga pour pas me tuer les genoux sur le carrelage.

Je ne sais pas encore si je prendrai des cours de yoga avec un prof ou si je continuerai mes tutoriels sur youtube. Cela reste à voir…

*Un futon

WISH LIST

Depuis que je suis au Japon, j’ai dormi plus de la moitié de mon séjour sur le sol, sur un futon. J’ai vraiment pris le pli et si au début, mon dos a douillé, maintenant, j’adore. Je pense que j’aurai du mal à revenir dans un lit « normal » et aimerais, pourquoi pas, dormir sur un futon en Europe. On gagne aussi beaucoup de place dans la chambre vu que l’on peut ranger son lit et dédier sa pièce à d’autres activités que le sommeil.

*Un vélo électrique ou pliant

WISH LISTJ’ai fait beaucoup de vélo durant mon année au Japon et je dois dire que j’ai adoré m’y remettre. Comme mon prochain travail ne se situe pas trop loin de chez moi, je compte bien m’y rendre de façon écolo. J’ai donc pensé au vélo électrique qui me permettrait de tenir de plus grandes distances qu’en vélo normal sans que je sue comme un boeuf ou sois KO après une montée. Ou bien un pliant qui me permettrait de l’emporter partout avec moi et de pouvoir le combiner avec les trajets en transports en commun.

J’hésite encore entre en acheter un neuf ou un d’occasion… Sachez que le gouvernement vous rembourse jusqu’à 200€ votre vélo électrique neuf jusqu’au 31 janvier 2018.

*Du maquillage Vegan

WISH LISTJe me maquille peu mais de temps en temps j’aime bien me faire coquette. Ma trousse à maquillage est loin d’être bio et vegan. Pourtant, qu’est-ce que j’aimerais qu’elle le soit! J’aimerais donc m’acheter un peu de vernis, rouge à lèvre, du fond de teint et crayon pour les yeux qui ne font de mal ni aux animaux, ni à ma planète, ni à ma santé.

*un déshydrateur

WISH LISTJ’adore les chips de fruits et les chips de légumes mais ça revient vite cher pour le peu que l’on a dans un paquet. De son côté, mon anglais adore les chips industrielles mais bonjour le sel, le gras et les cochonneries…J’avais essayé de faire des chips de pommes au four mais c’est vraiment pas pratique,  super long et le résultat reste mitigé. J’ai découvert grâce à Alys Boucher un super appareil pour résoudre mon problème: un déshydrateur. Je suis vraiment conquise car il est un outil pratique pour faire de la cuisine et des snacks sains. Il en existe différents modèles pour tous les budgets donc parfait pour moi.

*Des livres sur la pédagogie montessori et l’éducation bienveillante

WISH LISTSi tout se passe bien, normalement, je vais me former à la pédagogie montessori dans le cadre de mon travail. C’est une pédagogie qui m’intéresse depuis un moment et que j’aimerais pouvoir découvrir plus en détails. Pas mal de livres me font de l’oeil et j’aimerais pouvoir en trouver de seconde main. Peut-être avez-vous lu certains de ces titres et que vous pouvez me donner votre avis?

Et encore des livres51vgdofe5el-_sx344_bo1204203200_

Honey and Milk – Rupi Kaur

The Sun and her Flowers – Rupi Kaur

3 ans de pensées positives – Laëtitia Birbes

Un Hang Drum

J’ai découvert ce super instrument lors du PicNic Zéro Déchet de Laëtitia Birbes et je suis tombée en amoureux. C’est tellement reposant et magique ce son.

Et vous? Quelle est votre wish list du moment?

Blablatoscope

Concours du printemps!

Il y a un an, je lançais mon premier concours que vous avez tous beaucoup apprécié. Encore une fois, j’aimerais vous remercier de votre fidélité et du fait que vous soyez de plus en plus nombreux sur le blog, je lance un petit concours spécial printemps. Et qui dit printemps dit… SAKURA!

concours

Je vous propose de gagner deux lots:

  • Un petit mouchoir avec un chat et des sakura ; un kitkat macha/chocolat
  • Un Furoshiki qui permet d’emballer ses cadeaux en utilisant des carrés de tissu pliés ou noués ; un kitkat macha/chocolat

Je ne vous force pas à partager cet article, je n’aime pas trop les gens qui se font de la pub du genre « partager ma vidéo/mon article pour remporter mon concours et abonne toi à ma page facebook » car cela ne me ressemble pas. Je préfère que ça vienne naturellement des gens. Toutefois, si vous souhaitez partager mon travail, je vous remercierez en vous donnant une chance supplémentaire de gagner à ce petit concours. Cela me semble plus sympa et honnête. 🙂

Règlement des festivités:

  • Concours ouvert du 10 mars au 20 mars minuit (heure française).
  • Concours ouvert pour les habitants de France Métropolitaine
  • Pour participer, merci de remplir le formulaire ci-dessous. Tous les champs sont obligatoires.
  • Une seule participation par personne
  • Deux gagnants déterminés par tirage au sort
  • Le tirage au sort sera effectué par random
  • Je ne pourrais être tenue responsable si les lots n’arrivent pas à destination

Bonne chance à tous!

Blablatoscope

Ma vie nippone en janvier 2017: lectures, sport et voyages

Je n’ai pas fait de résumé hebdomadaire de ma vie nippone depuis un moment. Cependant, voici un petit récapitulatif de mon mois de janvier 2017 pour compenser. De manière générale, 2017 à mieux commencer que 2016, il n’y a pas photo!

Mes premières lectures de l’année

Ma vie nippone en janvier 2017: lectures, sport et voyages

Je suis très fière de moi pour ce début d’année 2017 synonyme de lectures! Je n’avais pas lu véritablement depuis le lycée et je dois dire que cela me manquait. Et pour ma rentrée littéraire, je n’ai pas fait les choses à moitié: deux livres (oui, ça peut faire sourire mais je suis une lectrice très lente et très difficile à satisfaire). 

  • La Couronne Verte est un récit de vacances de trois amies qui partent au Mexique faire un spring break. J’ai appris pleins de choses sur les mayas et le Mexique sans m’en rendre compte. Bon, la fin est un peu bizarre je vous l’accorde mais le livre est pas mal et plein de suspens malgré tout. Ce n’est pas un récit « crème solaire, balade au bord de la plage et drague ». Loin de là!
  • Maiesta est le premier roman de ma meilleure amie. Une histoire fantastique (au propre comme au figuré) avec une très bonne intrigue et un personnage féminin fort qui ne tombe pas dans des stéréotypes. Je suis encore en pleine lecture mais je savoure chaque page et suis très fière de ma meilleure amie (il y a même un petit clin d’oeil qui m’est destiné dans le livre, cela m’a bien fait rire ^^ »).  Je vous encourage vivement à le lire!

Je bouge mon gras!Ma vie nippone en janvier 2017: lectures, sport et voyages

Chaque année, c’est la même chose: promis, je vais perdre du poids! Et en fait, non! Mais 2017, j’ai écouté François Hollande qui nous disait « le changement, c’est maintenant » et ai décidé de réellement dire aunrevoir à ma petite bouée. Je fais du yoga matin et soir, je vais me coucher plus tôt (enfin j’essaie), je bois beaucoup d’eau, je vais courir (oui, moi! Je cours ! Si on m’avait dit que cela me prendrait un jour, je ne l’aurais pas cru) et je fais le Bikini Body Challenge de Kayla Itsines: 12 semaines d’exercices sportifs de 30 min chaque jour. Ma cousine l’a fait et les résultats sont vraiment pas mal. Allez, on se retrouve dans 12 semaines pour vous dire si j’ai un corps de bomba ou pas.

Le blog prend son envolée 

Ma vie nippone en janvier 2017: lectures, sport et voyages

Je ne sais pas si vous l’avez remarqué, mais j’essaie d’être plus organisée au niveau du blog. Non pas que je souhaite devenir la nouvelle Enjoy Phoenix de wordpress, mais j’ai envie de prendre soin du bébé qui me suit depuis 2015 (depuis que j’ai découvert le blog Cup Of English Tea et qui m’a donné envie de raconter moi aussi mes voyages).

Nouveau look, ré-écriture d’anciens articles, nouvelles photos à la une, présence plus marquée sur les réseaux sociaux…et mes efforts sont en train de payer. Vous étiez plus de 1200 à me lire ce mois-ci. Merci infiniment de votre fidélité et de vos gentils messages.

Mon Bullet Journal

Ma vie nippone en janvier 2017: lectures, sport et voyages bullet journal

Sur les conseils de ma cousine, j’ai commencé il y a peu de temps un Bullet Journal. Ce n’est ni plus ni moins qu’un organiseur 100% DIY mais le concept m’a vraiment charmé et me permets d’être organisée tout en laissant surgir ma créativité. On n’est pas obligé de s’en tenir à l’agenda de la semaine: on peut ajouter des entrées sur les livres que l’on lit; les films à voir, les voyages à venir…J’ai choisi un petit classeur A5 pour pouvoir ajouter/déchirer des pages sans pour autant malmener mon livre et pour qu’il dure plus longtemps.

Si cela vous intéresse, vous trouverez certainement votre inspiration en parcourant PinterestPinterest.

Matsuyama

Après un petit road trip à travers le Japon  à Hikone, Beppu et Hiroshima, j’ai posé mes valises dans ma nouvelle ville d’adoption: Matsuyama! C’est une petite ville sur l’île de Shikoku où il fait bon vivre et ce n’est pas peu dire: il fait remarquablement doux pour un mois de janvier, tellement que l’on peut faire des pic-niques dehors. Mais je ne vous en dis pas plus, je garde ça en réserve pour un futur article où je vous dévoilerai tout mon amour pour cette magnifique ville qui mérite à être connue.

Ma vie nippone en janvier 2017: lectures, sport et voyages matsuyamaMa vie nippone en janvier 2017: lectures, sport et voyages matsuyamaMa vie nippone en janvier 2017: lectures, sport et voyages matsuyamaMa vie nippone en janvier 2017: lectures, sport et voyages matsuyama

L’après Japon

Ma vie nippone en janvier 2017: lectures, sport et voyages matsuyama bullet journal

Je suis à mi-chemin dans mon aventure nippone: le billet retour étant daté au 22 mai, il me reste 4 mois à profiter du Japon.

Je suis quelqu’un d’assez prévoyant et je commence donc à me demander ce que je compte faire de mes dix doigts à mon retour: rester en France ou Angleterre? Me poser ou repartir en voyage? Partir seule ou accompagnée? Trouver du travail ou faire une formation? Avoir autant de possibilités c’est chouette et c’est embêtant à la fois car je n’ai absolument aucune idée du chemin à suivre.

J’aimerais bien partir à la découverte de l’Europe, du Canada et de l’Asie et j’aimerais aussi faire un service civique dans une école Montessori… . Je suis perdue dans mes envies

 

Comment s’est passé ce premier mois de 2017 pour vous?

Blablatoscope

You, Me And No Bra: la vérité sur ma vie sans soutif

You, Me And No Bra: la vérité sur ma vie sans soutif

Bon, tu commences à en savoir pas mal sur moi et ma façon de penser. Je t’ai parlé des règles, de mon poids, de mes poils… bref, si tu n’es pas encore parti en courant, j’aimerais en remettre une couche.

En ce moment, on parle pas mal du mouvement « no bra » ou « sans soutif ». Et tu sais que moi, j’adore essayer les trucs qui sortent de l’ordinaire…. Allez zou, je te raconte mon cheminement et mes réflexions sur ce mode de vie « libéré, délivré ».

Lire la suite « You, Me And No Bra: la vérité sur ma vie sans soutif »

Blablatoscope

Les 24 choses que j’ai faites en 2016

Les 24 choses que j'ai faites en 2016
Non Non Byori

J’ai zieuté à nouveau l’article que j’avais écris pour mes projets de 2016 et fut un peu déçue de voir que je n’en avais pas réalisé autant que je le souhaitais. Du coup, pour me remonter le moral et positiver, j’ai décidé de me creuser la tête et de voir les choses que j’avais réussies à accomplir durant cette année 2016 . Comme c’était l’année de mes 24 ans, je me suis donnée l’objectif de trouver 24 choses accomplies. Allez! Go, c’est parti! Lire la suite « Les 24 choses que j’ai faites en 2016 »

Blablatoscope

Une histoire au poil

poils épilation féministe féminismeJe vous ai parlé des règles, je vous ai parlé de mon gras, je vous ai parlé de la transpiration…on continue donc dans le bon goût et je vais te parler maintenant de poils!

Je ne suis pas pro-épilation ou pro-poilue. Je fais juste part de mon petit cheminement vis à vis du rapport femme/poils. Tu trouveras peut-être que je dis des imbécillités, mais ce seront mes imbécillités… Et j’aimerais les partager…

Lire la suite « Une histoire au poil »