Expatriation·Inawashiro·Le Japon

Il y a un an…la vie de volontaire au Japon

vendredi 7 octobre 2016

C’est l’heure de se faire les jambes!

Ce matin, après avoir commaté devant mon thé, c’est balade en forêt avec les deux toutous Addy et Chacha. J’étais accompagnée d’une autre bénévole, Louisa, une australienne qui est arrivée quelques semaines avant moi (et donc qui s’y connait plus). Le refuge est entouré de forêt il y a donc de belles balades à y faire tout autour.

Elle m’a raconté l’histoire d’Addy, qui a été retrouvée dans la zone évacuée de Fukushima, enceinte, attachée à un poteau. Depuis, elle a une peur panique de l’abandon et donc de quitter le refuge. Toutes ses adoptions se sont soldées par des échecs. Chacha était aussi dans la zone évacuée de Fukushima, enfermée dans une maison…Quelle horreur!

Après cette balade, quartier libre! Megan, la deuxième volontaire la plus ancienne, nous a montré le centre ville d’Inawashiro et où nous pouvons faire nos courses. Il y a un Daiso et quelques supermarchés beaucoup moins chers que le 7eleven en face de chez nous. C’est à 4km à vélo de là où nous habitons. L’avantage est que c’est légèrement en pente donc à l’aller, c’est impeccable. Par contre, le retour… Je n’ai pas pédalé depuis un bail donc dur dur de se remettre au sport.

Sinon, je passe pas mal de mon temps dans la chambre des chats. J’ai déjà mes petits préférés, haha! C’est tellement agréable d’avoir autant d’animaux autour de soi. Cela booste le moral d’une force!

Publicités
Expatriation·Inawashiro·L'Asie·Le Japon

Il y a un an…ma première vraie journée au Japon

jeudi 6 octobre

Five coloured lakes

Je me suis couchée à minuit et demi donc aucun jet-lag au réveil. Woop! Je suis contente car ma valise est bien arrivée ce matin par livraison depuis l’aéroport d’Haneda. C’est trop pratique ce service!

Pour mon premier jour, je suis de sortie! On est allé aux Five coloured lakes avec deux autres volontaires. C’était trop bien! Nous avons pris un bus, heureusement que l’une des volontaires parlait bien japonais! Je n’aurais jamais su quelle ligne prendre et où m’arrêter. Le système des bus semble assez différent ici. Il n’y a pas de tarif unique: plus on va loin, plus on paie cher. Il n’y a qu’une entrée, près du chauffeur et on paie en sortant en posant des pièces sur une sorte de mini tapis roulant.

La balade fut tellement agréable. On s’en prend plein les yeux! Le soleil est encore de sortie pour ce mois d’octobre et il fait tellement bon. Je vais me plaire ici.

Au retour, on a eu la chance d’être ramenées en voiture par un membre d’un hôtel voisin. Quelle chance! Nous avions eu peur que cela soit une arnaque et que l’on nous demande de payer des frais de taxi exorbitant mais pas du tout. Le monsieur l’a fait par pure gentillesse.

Niveau volontariat, je suis donc dans un refuge pour animaux abandonnés suite à la catastrophe de Fukushima. Il y accueille principalement des chats mais aussi deux toutous. Aujourd’hui, j’ai appris comment nourrir les chiens et chats et quels médicaments je dois leur donner.

J’ai pas réussi à dormir avant 3h du matin. Du coup, je me suis levée et j’ai été faire des calins aux chats. Le pied!

 

Extrait de mon carnet de voyage

 

 

Inawashiro·L'Asie·Le Japon

Le temps d’un automne

Je s462854cd7ea52c7c0600924707adf2e6uis allée deux fois au Five coloured lakes: une fois dès mon arrivée début octobre et une autre fois vers la fin de mon séjour au JCN vers fin octobre. C’est épatant de voir comment la nature a changé sur un mois de temps. J’en ai pris plein les yeux et j’aimerais partager ce petit plaisir en images avec vous. Lire la suite « Le temps d’un automne »

Inawashiro·L'Asie·Le Japon

L’ exploration urbaine: visiter des endroits abandonnés

 

Depuis quelques années, je suis intéressée par l’exploration urbaine qui est la découverte d’endroits abandonnés. Si certains peuvent trouver cela un peu « creepy », explorer d’anciennes maisons ou bâtiments me laisse rêveuse. J’aime me balader, imaginer ce qui a pu se passer entre ces quL' exploration urbaine: visiter des endroits abandonnésatre murs, qui y a vécu et surtout admirer comment la nature reprend ses droits.

Je n’ai jamais eu l’occasion d’en faire auparavant. Je suis assez froussarde et l’idée de me faire arrêter m’a toujours freiner. Cependant, j’ai eu l’occasion d’en faire avec un japonais qui connaissait deux bons endroits assez fréquentés par les explorateurs urbains. ça a l’air d’être quelque chose d’assez banal au Japon. Je vous laisse découvrir mes deux explorations en photos. Lire la suite « L’ exploration urbaine: visiter des endroits abandonnés »